Renflouer le « Costa Concordia » ?

Publié le par Yves-André Samère

On se souvient de ce paquebot, le « Costa Concordia », voué aux croisières, et que son commandant, Francesco Schettino, avait échoué, un certain vendredi 13, sur les hauts-fonds méditerranéens, après l’avoir éventré sur un récif en janvier 2012, près de l’île du Giglio, à l’est de la Toscane. Cette histoire avait fait rire tout le monde, à l’exception des passagers (il y a eu trente-deux morts et quatorze blessés) et du responsable, que sa compagnie a viré. On avait raconté que le commandant avait dangereusement rapproché son bateau de la côte, afin de faire plaisir à un de ses stewards, qui était de la région et dont c’était l’anniversaire. Vous en trouverez, des patrons aussi gentils (il est vrai que ça se passe dans la marine, pas britannique certes, mais ce doit être un peu pareil en Italie).

Or il est question de renflouer le rafiot, probablement pour le remettre en service, et on imagine les foules qui vont se précipiter pour participer à sa première sortie... On pourrait peut-être, pour l’occasion, réembaucher son commandant, histoire que ça fasse plus vintage.

Moi, j’ai une meilleure idée : on pourrait en faire un musée (du bateau, pas du commandant). D’abord, ce serait plus simple que pour le « Titanic », dont bientôt il ne restera rien. Ensuite, ce serait aisé, le navire est à la surface, donc facile d’accès, il penche comme le « Titanic » – d’où un pittoresque attrayant –, et cela donnerait un coup de fouet au tourisme local. La clientèle est toute trouvée, en l’espèce des millions de crétins qui ne se séparent jamais de leur smartphone et photographient, à tout va, n’importe quoi passant dans leur champ de vision, avant même de regarder ce que c’est.

Le thème du musée ? Mais le Musée de la Bêtise, voyons !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Et donc, un Musée de la Bêtise conviendrait parfaitement.
Répondre
D
Non, le Costa Concordia ne pourra plus naviguer. Trop endommagé. Ferraille. Il encombre un peu le littoral de l'île en question.
Je pense qu'ils pourront en tirer un bon profit en en vendant des bouts, comme pour le mur de Berlin.
Répondre