« Sur le banc »

Publié le par Yves-André Samère

– Bonjour, Carmen.

– Salut, La Hurlette. Comme qu’ça va, c’matin ?

– Pas si mal. Dis donc, il fait frisquet, tu ne trouves pas ?

– Et ça t’étonne ? On est pas en décemb’ ?

– Novembre, Carmen, novembre.

– Oh, moi, tu sais, l’calendrier... Alors, quoi d’neuf ?

– Pas grand-chose, tout est vieux, ma pauvre Carmen. C’est comme nous.

– Ben t’y es galant, toi, c’matin ! Parle pour toi !

– Excuse. Tiens, bois un coup, pour me faire pardonner. C’est du beaujolais nouveau.

– Ça s’refuse pas. Ah ! Ça fait du bien par où ça passe. Et toi, tu bois pas ? À quoi qu’tu penses ?

– Je pense à ce que j’ai vu hier soir à la télévision. Tu aurais dû voir ça.

– Depuis quand qu’t’as la télé, toi ? Tu roupilles dans le square derrière Notre-Dame, y a pas la télé, à c’t endroit, ou alors ça a bien changé d’puis l’été dernier !

– Non, je l’ai vue au bistro, chez Gégène.

– Bon, et alors ? Raconte !

– C’était le Zapping de Canal Plus. On voyait un type, à l’Assemblée nationale, j’ignore si c’était un député ou un ministre. Tu ne devineras jamais ce qu’il a sorti...

– Sais pas. Ces gars-là, hein, quand ça tient l’crachoir... Ben vas-y, j’vais pas danser le french cancan pour t’obliger à accoucher ! Avec mes varices !... Mêm’ qu’e’m’démangent bien, c’matin. Pourtant, comm’ tu dis, fait pas chaud.

– Désolé, ma pauvre Carmen. Eh bien, il a dit à peu près ça : « Le président Sarkozy est le premier chef d’État depuis Louis XIV à avoir soumis au Parlement le budget de l’Élysée ». Il a dit ça.

– Il a dit ça ?

– Comme je te le dis.

– Le budget d’l’Élysée ?

– Textuellement.

– C’est bizarre, quand même. Dis donc, j’y pense, l’Élysée, ça existait déjà, du temps d’Louis XIV ?

– Justement non. Figure-toi que j’ai posé la question à Raymond-la-Science. Tu connais Raymond ?

– Comme tout l’monde. C’est c’ui qui dort place Furstenberg. Raymond, il aime les beaux quartiers, qu’y dit tout l’temps.

– Justement. Et il en connaît un rayon sur les gens de la haute. Eh bien, d’après Raymond, l’Élysée, il a été construit entre 1720 et 1722. Louis XIV, tu penses bien qu’il était mort, à ce moment-là.

– Ouais, y d’vait bouffer les pissenlits par la racine, l’emperruqué. Mais moi, tu sais, les dates... Remarque, ton député ou ton ministre, là, il voulait peut-être pas dire « le palais de l’Élysée » !

– C’est pourtant bien ce que tout le monde a entendu. Qu’est-ce qu’il voulait dire, alors, à ton avis ?

– J’sais pas, moi. Il parlait p’t-êt’ d’la présidence d’la République. C’est pas pareil.

– Tu as raison, Carmen, sûr que la République existait déjà sous Louis XIV. Ce doit être ça.

– Oh, toi, toujours à t’fout’ d’la gueule des gens. Tiens, j’te r’passe la boutanche, bois plutôt un coup, pendant c’temps, tu dis pas du mal.

– À ta santé, Carmen.

– Et bois pas tout. Y fait soif, là, tout d’un coup, avec tes bêtises.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D

Mââme Poisson.


Répondre