Valls à quatre temps

Publié le par Yves-André Samère

Eh bien voilà, le gadget qu’on sentait pointer depuis des mois est en place, Valls va s’installer dans le fauteuil de Premier ministre, et Jean-Marc Ayrault peut remballer ses cartons. À présent, il va filer à l’église la plus proche, histoire de remercier Notre-Dame des Landes.

Quant aux écolos, ils ne doivent plus savoir que dire. Sans Ayrault, plus d’aéroport à Nantes. Mais avec Valls, plus du tout de clémence pour les Roms. Ah, c’est dur, la politique. Mais qui leur a demandé d’en faire ?

Et maintenant, attendons la prochaine raclée électorale. C’est pour bientôt. 

Publié dans Politique, Actualité, Mœurs

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :