La pétanque, sport olympique ?

Publié le par Yves-André Samère

La dernière imbécillité à la mode, c’est le fait de ces illuminés qui réclament que la pétanque devienne une activité olympique.

Je ne m’intéresse à aucun sport, mais, même si je critique le football en tant que « grande cause nationale », comme on dit dans les palais nationaux occupés par des démagogues, je ne dénie pas à cette activité le statut de sport. Pour sa pratique, le football réclame que l’on possède certaines qualités physiques indéniables. De même pour tous les sports officiellement reconnus. Mais la pétanque !...

La pétanque est un jeu, pas un sport. Elle ne nécessite aucune qualité physique ou intellectuelle. On se demande ce qui se passe dans le cerveau de ses partisans, s’ils tiennent à leur exigence.

Rassurons-nous : la pétanque comme sport olympique, cela ne se réalisera jamais !

Au fait, j’espère que vous avez noté que les Gay Games (les jeux réservés aux homosexuels) ont commencé à Paris hier soir. Naturellement, pas un mot sur le sujet dans les grandes radios. Après tout, ce n’est QUE la dixième fois qu’a lieu cet évènement annuel.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Mais si la pétanque est un sport!
...les jambes : debout, plié, tendu et on recommence, les bras: balance, balance, lance la boule (c'est lourd!),
Lève le coude, pastis, pastis...
Cours! Droit de préférence et pas trop vite. Mesure la distance entre les boules et déclenche une bagarre générale.
Et on recommence.
Alors...ce n'est pas du sport ça?
Répondre
Y
Hélas  ! Ah, mes parents, comme je vous en veux de m’avoir caché cette vérité quand j’étais enfant... À cause de vous, j’ai raté ma vie.
D
Quant à la pétanque, pourquoi pas le jokari ou le morpion ?
Ah, on devrait retirer par contre des jeux olympiques, et du sport tout court, cette horreur qu'est la "marche sportive". Dans mon quartier, il y a un homme qui s'entraîne à ce truc inhumain qui consiste à ne pas courir, mais à marcher le plus vite possible : il en résulte une sorte de dandinement, genre canard sous amphétamines. Quand on le croise, on a peur.
Répondre
Y
Mais ne faut-il pas veiller aux bénéfices des fabricants de toutes ces drogues, si indispensables aux gangsters de la chimie ?
D
Moi aussi, incapable, d'autant que ça détruit les hanches et les lombaires ! Le canard sous amphétamines dans 10 ans sera un peu moins frétillant à mon avis.
Y
J’ignorais que c’était un sport olympique. De toutes façons, je suis incapable de pratiquer ce « sport ».
D
Par contre, il y a eu sur les chaînes publiques (2 et 3) un reportage sur le sujet.
Répondre
Y
Je vais tâcher de trouver ce prodigieux reportage. Merci pour le renseignement.
J
C'était pour passer à la télé ! J'existe, je passe à la télé ! Vive l'UE, elle favorise tout ce qui peut compter de coutumes, traditions locales, vu que le national d'efface. ;
Répondre
Y
Ah, passer à la télé !... Le rêve de ma vie.