Belphégor est de retour

Publié le par Yves-André Samère

Avant-hier, passant rue Saint-Denis, j’ai croisé deux femmes entièrement couvertes d’un tchador noir. On pouvait voir que ce vêtement (?) était fait de soie, ou d’une autre étoffe brillante, et je me suis dit que c’était bien du gaspillage que de se servir d’un tissu aussi précieux pour se déguiser en Belphégor.

Quand une femme ainsi vêtue est interviewée dans les radio-télés, elle ne manque jamais de raconter qu’elle fait ça de sa propre volonté, qu’elle n’est pas du tout contrainte par un père, un frère ou un mari. On est libre de les croire ou pas, mais on peut aussi se poser des questions.

Première idée qui vous vient à l’esprit : elle ment et elle est bel et bien forcée d’obéir aux mâles de sa famille. Ou alors, elle pense vraiment qu’elle est plus heureuse ainsi, donc elle est idiote et n’a aucune personnalité. Passons.

Mais il existe une dernière hypothèse : ces filles sont de fieffées vaniteuses. Pourquoi ? Parce qu’elles valident cette sottise très répandue dans le monde musulman (ça y est, je l’ai dit), où l’on croit que, si on met face à face n’importe quel homme avec n’importe quelle femme, le premier va se jeter sur la seconde et lui faire subir séance tenante les derniers outrages.

Dites, les bonnes femmes, vous vous croyez vraiment – et à ce point – irrésistibles ? Qui vous a mis dans la tête des âneries pareilles ?

Cela me rappelle une de mes amies de naguère, qui soutenait ce genre de fadaise, professait que TOUS les hommes étaient forcément plus moches que les femmes, et me citait des exemples fondés sur des déménageurs ou des chauffeurs de poids lourds. C’est ben vrai, ça ! Suffit de mettre côte à côte Brad Pitt et Sandrine Kiberlain ou Romane Bohringer !

Publié dans Mœurs

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

T
Belphégor??
Ah mais je croyais que c'étaient des Barbamama moi! Et j'attendais de voir enfin apparaître les Barbapapa roses, les bleus, les verts...
Encore une illusion qui s'évanouit...
Répondre
Y
Ne rêvons pas. On n’est plus dans « Les mille et une nuits ».
D
Un homme musulman se sent déshonoré si SA femme est simplement approchée par un autre homme que frère, cousin, etc. D'où, à l'extrême car tous et loin de là ne sont pas ainsi, ces vêtements ridicules et humiliants que des idiotes, ravies de la jalousie de leur mari (il tient tellement à moi, regardez comme il me préserve) s'empressent d'adopter. Nombre de femmes se sentent flattées, et pas que des musulmanes, quand leur mari est jaloux.
En oubliant le mot fondamental pour une relation saine : la confiance.
Répondre
Y
J’avais un ami à Casablanca, qui un jour m’a invité à déjeuner chez lui. Lorsque je suis arrivé à sa porte, il m’a prié d’attendre sur le seuil, le temps qu’il cache sa sœur dans une pièce éloignée. Ce jour-là, je n’ai vu personne d’autre de sa famille.

En revanche, un autre ami, lorsque j’arrivais à l’aéroport, venait m’accueillir avec sa mère et ses sœurs, et tout le monde m’embrassait en public. Comme quoi, on trouve des esprits étroits autant que des gens intelligents.