Un « gros » (?) lecteur

Publié le par Yves-André Samère

Dans le film que j’ai vu aujourd’hui, fait d’une longue interview de Bernard Maris, l’économiste assassiné critique Amazon, en disant à peu près ceci : Amazon se vante d’avoir un stock de millions de livres, mais ça n’a aucune signification, parce qu’un lecteur ordinaire lira dans toute sa vie un millier de livres, et un gros lecteur, mille cinq cents.

Marrant. J’ai sous les yeux la liste que j’avais faite des livres que j’ai lus, avant d’arrêter de la tenir voilà quelques années, parce que je n’avais plus le temps. Le dernier de cette liste était un livre d’Alain Baraton, Vices et Versailles (ouarf !), et il porte le numéro 1721. Si j’avais continué, je dépasserais les deux mille, à présent.

Faut-il en conclure que je suis un gros lecteur ? « D’abord, je ne suis pas gros ! », aurait protesté Obélix.

Publié dans Livres, Humour

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 30/12/2015 19:47

Ne pas confondre un gros lecteur et un lecteur gros. Mais le gros lecteur peut être gros. Donc, nous pouvons avoir un gros lecteur gros. Ou, d'ailleurs, un gros lecteur maigre. Ou, aussi, un maigre lecteur gros. Et, enfin, un maigre lecteur maigre.

Yves-André Samère 31/12/2015 06:28

Vertigineux !