Je parle le farsi. Si !

Publié le par Yves-André Samère

Je viens de voir sur Arte un téléfilm franco-iranien, Les pieds dans le tapis, une histoire assez rocambolesque et très amusante, sur un Iranien qui était mort à Brive-la-Gaillarde, et dont la veuve et le fils tentaient de ramener le corps à Téhéran. Hélas, il y a un embargo sur les armes, et un employé de mairie stupide croyait devoir appliquer cet embargo aux défunts !

L’Iran est un pays passionnant, dont les citoyens sont plus intelligents que la moyenne, du moins si j’en crois un couple de professeurs que j’ai rencontré, lequel avait fait une partie de sa carrière là-bas. De sorte que, si je n’avais horreur de voyager, j’irais bien y faire une visite, et ce d’autant plus qu’un des réalisateurs de cinéma que j’apprécie le plus est Asghar Farhadi, dont je connais tous les films sauf le premier, qui n’est jamais sorti en France.

Je sais, vous allez me dire que je ne parle pas la langue du pays. Mais détrompez-vous, le farsi (l’iranien) est très facile. En Iran, Allô se dit « allo », et Merci se dit « merci ». Vous voyez que je me débrouillerais aussi bien que Figaro, lorsqu’il envisageait d’accompagner le comte Almaviva à Londres, où son patron avait été nommé ambassadeur. Selon l’ancien barbier de Séville, en Angleterre, il suffisait de connaître le mot Goddam !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

chatatam 02/06/2016 10:57

"...dont les citoyens sont plus intelligents que la moyenne" des français, cela va sans dire.

Yves-André Samère 02/06/2016 11:35

C’est assez connu.

J'ai raison. 28/05/2016 17:57

Il faut quand même être prêt à se farsir l'apprentissage de cette nouvelle langue.

Yves-André Samère 28/05/2016 20:15

Ce genre de calembour m’est exclusivement réservé !

Danièle 28/05/2016 17:27

En vietnamien le café se dit cà phê. Et vous voilà polyglotte. (ne me remerciez pas c'était très facile pour moi).
Et j'ajoute que sur France Inter , 200 000 poules se dit "trois cent mille poules". Idem.

Yves-André Samère 28/05/2016 17:48

Je note, pour le café vietnamien. Mais enfin, je préfère le café italien. Partout ailleurs, on ne sait pas le faire. Surtout dans les pays qui cultivent le café.