Pourquoi Pierre n’a jamais été pape

Publié le par Yves-André Samère

Vous ne trouvez pas bizarre (et un peu indécente) cette obstination à radoter la fable que Simon-Pierre, qui s’appelait en réalité Kephas – en grec –, était « le premier pape » et « l’évêque de Rome » ? Mais chut ! Puisque tout le monde le dit, ça doit être vrai, non ?

Certes, « saint » Pierre a beaucoup prêché la parole de Jésus et beaucoup polémiqué avec son grand rival Paul (ils se détestaient), qui a fini par gagner, mais les textes sacrés – que j’ai lus, figurez-vous – ne disent nulle part que Jésus l’ait investi d’une quelconque autorité, ni sur les autres apôtres, ni sur l’Église à venir. Les mêmes textes n’accordent aucune autorité non plus à l’évêque de Rome, ou de n’importe quel autre diocèse, sur ladite Église. Enfin, il n’est mentionné nulle part que Simon-Pierre a vécu à Rome, ce qui tout de même, semble indispensable pour être l’évêque de cette ville !

En réalité, il est écrit, dans l’Épitre aux Éphésiens, chapitre 2, versets 19 et 20, que l’autorité de Pierre était partagée par les autres apôtres ; et que l’autorité reçue de Jésus de « lier et délier » était également partagée par les églises locales, et pas seulement par les dirigeants de l’église (Matthieu, chapitre 18, versets 15 à 19 ; Épitre aux Corinthiens-1, chapitre 5, versets 1 à 13 ; Épitre aux Corinthiens-2, chapitre 13, verset 10 ; Épitre à Tite, chapitre 2, verset 15 et chapitre 3, versets 10 et 11).

Et puis, les textes dits sacrés ne prétendent nullement que l’autorité des apôtres a été transmise à ceux qu’ils ont ordonnés, autrement dit, aux prêtres ! Ni que les apôtres étaient infaillibles.

Il s’ensuit de tout cela que faire de Simon-Pierre le premier pape relève de la pure fantaisie, et traduit la volonté vaticanesque de fabriquer une légende relevant de la merveille, et non de l’Histoire. L’intéressé, d’ailleurs, ne revendique nulle part ce titre et cette autorité, pas même une suprématie sur les autres apôtres.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

M 03/09/2016 14:57

"tu es Pierre et sur cette Pierre je bâtirais mon Eglise!"

Yves-André Samère 03/09/2016 16:49

C’est ce qui est écrit (en latin et en lettres de deux mètres de haut) à la base de la coupole de la Basilique Saint-Pierre, au Vatican. Mais c’est un jeu de mots digne de Ruquier. Jésus faisait des calembours ?