Des personnes chez EUX ?

Publié le par Yves-André Samère

Une bévue, qui me tape sur les nerfs depuis des années, a été quasiment officialisée ce matin sur France Inter. En effet, le dénommé Darmanin, qui a réussi à devenir ministre d’on ne sait trop quoi en mettant dans sa poche (avec son mouchoir par-dessus) toutes les horreurs qu’il pensait sur Macron, répondait à une auditrice, et a parlé de ces personnes qui sont « chez eux ».

Cette crétinerie de cancre est plus que répandue, je l’entends et la lis plusieurs fois par jour, et nul journaliste ne corrige le cuistre qui est tombé dans cette ornière. Il ne vient à personne, justement, l’idée de faire remarquer que ce mot est du féminin, et que, par conséquent, ces personnes sont chez elles, et pas chez EUX.

Comme la situation est désespérée, j’envisage d’envoyer un message au cher Alain Rey. Puisqu’il préside à l’édition du dictionnaire Robert, et considère qu’une faute de français répétée quotidiennement n’est plus une faute, il prendra la décision qui s’impose : changer le genre du mot personne, et décréter que désormais, il sera du masculin. Des millions d’ignares en pousseront un soupir de soulagement.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Danièle 03/08/2017 12:22

Pardon:"'qui la lis" paragraphe2 )
Si vous prenez contact avec m. Rey, demandez-lui puisque vous y êtes d'officialiser "lequel" sans jamais l'accorder et quel que soit le contexte.
Ex: "Certains hommes politiques pour " lequel" j'éprouve le plus grand mépris.)
C'est à la mode depuis assez longtemps et j'en serai moins agacée quand cette expression sera mise au dictionnaire. (J'écris au dictionnaire comme j'écrirais à la poubelle dans ce cas.)
Et demandez-lui aussi ce qu'il pense de " yes, la meuf elle est dead".
Merci.
(Et mon amicale pensée même si je ne vous connais pas, pour les épreuves que vous devez subir et que vous prétendez trouver amusantes.)

Yves-André Samère 03/08/2017 15:15

« Yes, la meuf elle est dead » : je crois avoir lu cette abomination récemment, dans un sous-titre (je ne sais plus lequel). Bien entendu, j’ai jeté mon téléviseur par la fenêtre.

Amusantes, mes épreuves ? Pourquoi pas ? Je ne vais pas pleurnicher, car j’en ai vu bien d’autres. Merci, en tout cas, pour cette manifestation de sympathie (ou d’empathie, je ne sais jamais).

Maxwell 03/08/2017 11:49

"Et la lis" plutôt.

Yves-André Samère 03/08/2017 15:10

J’ai corrigé. Merci.