Projets papaux

Publié le par Yves-André Samère

On sait que le nouveau pape (marrant, comme il y a maintenant DEUX papes, on est obligé de préciser si on parle de l’ancien ou du nouveau) est un type vachement moderne. La preuve, il a accepté le cadeau que voulait lui faire un prêtre obscur, une voiture disparue de la vente depuis un quart de siècle, une Renault 4L – autant dire une épave, et le donateur voulait sans doute éviter les frais d’enlèvement. Ils se sont donné rendez-vous dans un café, et Francesco est reparti au volant de la bagnole. Vous imaginez Benoît XVI faisant la même chose ?

Donc, François Ier a laissé dire par son Premier ministre (ça s’appelle un Secrétaire d’État, ce qui ne change rien au lustre de la fonction) que la règle du célibat des prêtres catholiques n’était pas gravée dans le marbre, et qu’on pourrait, éventuellement et dans un avenir indéterminé, envisager de commencer à en discuter. Il n’est pas bête, Fanfan, il a pigé ce que ses prédécesseurs n’avaient pas bien saisi : que le catholicisme est en très nette perte de vitesse, que ses séminaires ont plus de mal à recruter que Télé-Poubelle pour Secret Story, et que ce ne serait pas une si mauvaise idée que d’imiter un peu le protestantisme, qui n’a jamais fait d’objection à ce que ses pasteurs se marient comme (presque) tout le monde.

Cela étant, et parce que je suis réputé dans mon immeuble pour mon don de voyant extra-lucide, je suis en mesure de vous dévoiler les prochaines modifications envisagées au Vatican :

- autoriser le mariage entre eux des prêtres homosexuels ;

- autoriser le divorce des prêtres ;

- autoriser l’avortement chez les religieuses lesbiennes.

On murmure que Frigide Barjot ne serait pas opposée à l’esprit de ces mesures. Christine Boutin, si.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
C’est bien ce que je sous-entendais en conclusion !
Répondre
D
Mais si le mariage est un jour lointain autorisé pour les prêtres, il tombe sous le sens qu'en France le mariage entre prêtres homosexuels sera légal, dont autorisé...
On risque de bien s'amuser, avec cette histoire. Boutin risque de faire une jaunisse.
Répondre
Y
Tant mieux. Au Paradis, perché sur un nuage, j’aurais autant le vertige que James Stewart dans « Vertigo ».
Répondre
D
Au moins, vous êtes organisé et prévoyant puisque vous venez de réserver votre place en enfer.
C'est bien.
Répondre