Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

5407 articles avec absurdites

L’Afrique, c’est empoisonnant

Les bandes dessinées, je n’ai rien contre, quoique j’en lise peu. Et si je déteste Blake et Mortimer – je dirai pourquoi un autre jour –, je resterai fidèle éternellement à Tintin. Je me fiche bien que certains crétins l’accusent de colonialisme, en se...

Lire la suite

Une Église « pauvre », ha ha !

Le pape déménage ! Non, je ne prétends pas qu’il travaille du chapeau, d’ailleurs il n’en porte pas. En fait, il change d’appartement. Vous vous souvenez que, durant le conclave ultra-court, les cardinaux logeaient de l’autre côté de la basilique Saint-Pierre,...

Lire la suite

Assez de singeries !

On nous apprend que Léo Ferré, non content d’être marié, avait AUSSI un singe ! Cet homme avait les moyens (il faut dire que son père dirigeait le casino de Monte-Carlo)... En réalité, ce singe était une guenon, nommée Pépée – alors que sa femme, c’était...

Lire la suite

Wagons égarés

Samedi, j’ai rapporté que la SNCF, sans doute un peu distraite, avait égaré cent cinquante wagons de marchandises, et qu’elle offrait 80 euros à quiconque lui permettrait d’en retrouver un. Non pas qu’elle espérait en retrouver UN, mais les retrouver...

Lire la suite

Mutinerie en vue à la Justice ?

Christiane Taubira, chers lecteurs distraits, est ministre de la Justice par la volonté des joyeux duettistes Ayrault et Hollande (je les ai nommés dans l’ordre alphabétique, tant on a de peine à distinguer lequel est plus capable que l’autre). Christiane...

Lire la suite

Laïcité allemande

Il faut avouer que l’Allemagne moderne est une drôle de république ! On sait que, dans ce pays, on doit DÉCLARER à l’État dans quelle religion on a été baptisé. Et il est prélevé sur vos impôts une quote-part qui est reversée à ladite religion. Si vous...

Lire la suite

Carte vermeille

Appris aujourd’hui que Jacques Higelin avait une carte vermeille ! C’est qu’il a 72 ans, le bougre. Ça me semble bizarre. Un peu comme si Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui s’inscrivaient au chômage entre deux films. (Pardon, on me souffle dans mon oreillette...

Lire la suite