Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2640 articles avec deboulonnons

Famille, je vous hais !

Vous ne la trouvez pas bizarre, cette disparition du mot parti ? Il n’y a plus de parti politique, il n’y a plus que des familles ! Ah, la belle chose que la « famille politique » ! Évidemment, c’est cousu de fil blanc. Cette manipulation sémantique est...

Lire la suite

Un président inessentiel

Les admirateurs de Macron, qui ne sont pas (tous) des lumières, ont adopté sans émettre aucune objection le vocabulaire qu’il leur a imposé. C’est ainsi que sont apparues des expressions aussi farfelues que en présentiel ou en distanciel, qui n’innovent...

Lire la suite

Napo et son prétendu « destin »

Hier soir, et bien que je déteste Bonape (allusion au roman policier La bande à Bonape, d’Henri Viard, qui décrit les aventures d’un truand proche de la mafia dans ses mœurs), j’ai voulu regarder sur Arte l’émission Napoléon, la destinée et la mort. Déjà,...

Lire la suite

Passation de pouvoir

Au lendemain de sa défaite au référendum d’avril 1968, auquel le peuple français avait répondu par un Non « franc et massif » (comme « Le Canard enchaîné » avait qualifié le ballotage de 1965), De Gaulle avait précipitamment quitté l’Élysée, évitant ainsi...

Lire la suite

Absurdité macronienne

La machine macronienne à fabriquer les absurdités a encore fonctionné à plein tube. Vous avez entendu les innovations nées dans le mirifique cerveau du présiblique ? Selon ce génie (des Carpathes), les cinémas pourront rouvrir le 19 mai, à condition de...

Lire la suite

Le charabia au pouvoir

Positivement, je déteste le vocabulaire mis la mode par nos gouvernants, un ramassis d’imbéciles et d’incompétents. Vous avez vu Blanquer, vautré au ministère de l’Éducation nationale, ce pitre qui se ridiculise tous les jours que Dieu fait, en allant...

Lire la suite

Obsession ministérielle

Il est bien mignon, Gabriel Attal, et il a du bagoût. Mais il est atteint d’une maladie grave : il ne peut pas commencer une phrase sans y caser son expression favorite : « le président de la République ». C’est systématique, ça revient automatiquement,...

Lire la suite

Yves Rénier

Yves Rénier, qui vient de mourir à 78 ans, était un acteur de second plan, que je n’ai jamais vu dans le moindre téléfilm, à l’exception de Je voulais juste rentrer chez moi, vu il y a seulement quelques jours, qu’il avait réalisé, et qui avait au moins...

Lire la suite