Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1615 articles avec langue francaise

Charabia

Aujourd’hui, Joël Dicker était invité sur RTL, chez Stéphane Bern. Sa première phrase : « Ça m’fait TRÈS plaisir » (d’être invité, évidemment). Un adverbe, très, modifiant un nom, plaisir... Un peu plus tard, un « C’est pas évident » pour dire « Ce n’est...

Lire la suite

Houellebecq et le français

Comme j’ai l’esprit tordu et que je ne respecte rien, je ne déteste pas de trouver, chez des auteurs réputés, des fautes de français qui feraient hausser le sourcil à un rappeur. Déjà, j’en avais trouvé une belle dans le Candide de Voltaire, ce qui m’avait...

Lire la suite

Laissez tomber Joel Dicker !

Petite surprise, ce matin sur France Inter : une journaliste, chargée de présenter le roman de Joel Dicker qui doit sortir demain ou après-demain, Le livre des Baltimore, a osé dire que cet écrivain suisse ne brille pas par le style, et que la structure...

Lire la suite

Explétifs

Les mots explétifs m’agacent depuis toujours (il s’agit de ces mots, en général très courts, parfois réduits à une simple lettre, qu’on insère dans une phrase sans que leur présence soit justifiable par la grammaire). Je reconnais que, parfois, ils peuvent...

Lire la suite

La beauté du legs

C’est toujours assez farce de prendre en flagrant délit des individus censés spécialistes de telle ou telle discipline, et qui déraillent publiquement. En ce moment, et plusieurs fois par jour, France Inter nous régale de publicités nous incitant à léguer...

Lire la suite

Pierre Repp, acteur

Le public ne se souvient plus guère que de Raymond Devos, mais a oublié Pierre Repp, qui évoluait dans un domaine très voisin, le jeu sur les mots. À cette différence toutefois : Devos jouait sur les associations, tandis que Repp bafouillait, mélangeant...

Lire la suite

Traîtres antiféministes

On sait qu’en France, tout est possible. Par exemple, nommer principal ministre d’un gouvernement socialiste un adversaire tout à fait résolu du socialisme. Il n’est donc pas étonnant que votre serviteur, qui lit peu de critiques littéraires – même s’il...

Lire la suite